blog

Obstacles courants lors de l'installation des capteurs HVAC sur gaine

Common pitfalls when installing HVAC duct sensors
Directeur produit senior
Lars Stormbom
Directeur produit senior
Published: Dec 18, 2019
Bâtiments et qualité de l'air intérieur
Mesures industrielles

Voici le second d'une série de trois blogs sur les obstacles courants qui apparaissent lors de l'installation de capteurs HVAC. Nous nous concentrons ici sur les erreurs de mesure physiques dues à un montage incorrect. Ce blog porte sur les erreurs de montage fréquentes associées aux capteurs HVAC sur gaine.

Différences de température

Pour les capteurs sur gaine, les différences de température de l'air à l'intérieur et à l'extérieur de la gaine constituent la principale source d'erreurs de mesure, par exemple si vous essayez de mesurer les états de l'air extérieur en positionnant un capteur sur gaine à l'entrée de la conduite d'air. En général, il y a une grande différence de température entre l'air dans la conduite et l'air extérieur. Ceci se traduit par un flux de chaleur dans la conduite qui augmente ou diminue la température indiquée. Bien entendu, ceci fausse également les mesures de l'humidité, surtout en présence de grandes différences de température. Si l'humidité dans la conduite est élevée, associée à une température inférieure hors de la conduite, il peut se former de la condensation. Ajoutés à un flux à basse vitesse, les effets de la perte de chaleur causées par la température à l'extérieur de la gaine sont plus prononcés. Pour obtenir des mesures précises, il est important d'éviter ce genre de situation. 

Il est recommandé de choisir les gaines isolées avec soin étant donné qu'elles augmentent la différence de température entre la gaine et l'environnement. Il peut être nécessaire d'ouvrir l'isolation afin de poser le capteur à l'intérieur en prévoyant une isolation supplémentaire spéciale pour que le boîtier électronique soit plus proche de la température de la gaine. Une faible profondeur d'insertion augmentera également ces effets. Pour les capteurs sur gaine, la différence de température est la source d'erreurs la plus fréquente. 

Installations dans les zones mortes

En général, les capteurs sur gaine sont posés dans une zone morte (figure 1). Dans ce cas, le flux d'air principal ne traverse pas le capteur sur gaine, si bien que l'air mesuré n'est pas représentatif de l'humidité et de la température du flux d'air principal. Pour éviter ce problème, le capteur devrait être installé directement dans le flux d'air principal.  Ceci est particulièrement important si la gaine est très humide, avec un flux d'air relativement lent.

Dead-leg installation

Figure 1. Capteur sur gaine posé dans une zone morte, entraînant des mesures imprécises

Condensation

Si vous avez des problèmes de condensation, ils s'aggraveront si vous posez votre capteur en l'orientant vers le bas. Il se forme généralement de la condensation là où le capteur sur gaine est posé dans la gaine. Si le capteur est orienté vers le bas, l'eau condensée s'écoulera vers le bas et entrera en contact avec le capteur, avec un effet négatif sur vos mesures – sans oublier la corrosion ou les dommages durables causés au capteur. Les capteurs devraient être posés à l'horizontale ou inclinés, en veillant à les incliner vers le haut et non vers le bas. 

Les capteurs d'humidité servent souvent à contrôler l'humidification. Par exemple, un humidificateur à pulvérisation d'eau froide pulvérise de petites gouttes d'eau. Il faut un certain temps à ces gouttes pour s'évaporer entièrement. En posant les capteurs sur gaine trop près des humidificateurs, les gouttes d'eau seront projetées sur les capteurs d'humidité ou de température. Les gouttes d'eau se regroupent et la condensation qui se forme dans le capteur compromet la précision des mesures. Dans le pire des cas, le capteur sera entièrement détruit. Dans le meilleur des cas, il sera impossible de vérifier des facteurs au moyen des mesures d'un capteur soumis en permanence aux effets de la condensation. La distance minimum entre un humidificateur et un capteur sur gaine dépend des débits et du type d'humidificateur. Mais d'une manière générale, les capteurs devraient être installés à environ cinq mètres des humidificateurs. 

Il s'avère souvent judicieux de percer un trou de part en part avant de poser un transmetteur sur gaine, de manière à pouvoir ensuite vérifier les mesures au moyen d'une sonde de référence (figure 2). Le trou peut être couvert d'un adhésif pour gaine quand il n'est pas utilisé. 

Feedthrough hole

Figure 2. Perçage d'un trou de part en part avant de poser un transmetteur sur gaine pour vérifier les résultats au moyen d'une sonde de référence.

Pour les capteurs de CO2 et de gaz,  le captage du débit est une méthode fréquemment utilisée. Une partie du flux d'air dans la conduite est alors prélevé et dirigé vers le boîtier électronique, en dehors de la conduite, là où la mesure est effectuée. L'air est ensuite redirigé dans la conduite, en partant du principe que les traversées, les couvercles et la fixation sur la gaine sont étanches à l'air. En cas de fuite, le flux d'air ne s'infiltrera probablement pas du tout dans le boîtier électronique. Vous mesurez donc l'air extérieur et non l'air dans la conduite. 

Il existe des capteurs qui effectuent les mesures à l'intérieur des conduites. Ils sont moins sujets aux erreurs causées par les fuites.

Restez en contact. Le blog de janvier portera sur les obstacles courants rencontrés lors du montage des capteurs HVAC, plus spécialement sur l'humidité extérieure et les capteurs de CO2.

En savoir plus sur nos capteurs HVAC sur gaine : HMD/W80, HMD/W110, et HMD60.

Ajouter un nouveau commentaire