Qu’est-ce que le point de rosée et comment le mesurer ?

La relation entre pression et point de rosée
Industrial Manufacturing and Processes
Mesures industrielles

Qu’est-ce que le point de rosée ?
Le point de rosée est la température à laquelle l’air doit être refroidi pour que la vapeur d’eau qu’il contient condense en rosée ou en givre. Quelle que soit la température, il y a une quantité maximale de vapeur d’eau que l’air peut contenir. Cette quantité maximale est appelée pression de saturation de vapeur d’eau. L’ajout d’eau supplémentaire entraîne de la condensation.

Pourquoi l’humidité pose-t-elle problème ?
La condensation de l’air comprimé pose problème parce que l’air obstrue les tuyaux, provoque des pannes mécaniques, une contamination et du givre.

Quel est l’effet de la pression sur le point de rosée ?
La compression de l’air augmente la pression de la vapeur d’eau et donc le point de rosée. Il est important d’en tenir compte si vous évacuez l’air dans l’atmosphère avant d’effectuer une mesure. Le point de rosée au point de mesure sera différent du point de rosée dans le process.

Quelle est la plage typique du point de rosée ?
La plage de températures du point de rosée dans l’air comprimé va de la température ambiante à -80 °C (-112 °F), et encore plus bas dans certains cas spéciaux. Les systèmes compresseurs sans sécheur tendent à produire un air comprimé saturé à la température ambiante. Dans les systèmes avec sécheurs réfrigérants, l’air comprimé traverse une sorte d’échangeur de chaleur refroidi, ce qui provoque la condensation de l’eau qui est ainsi extraite du flux d’air. Ces sécheurs produisent typiquement un air dont le point de rosée ne descend pas au-dessous de 5 °C (41 °F). Les systèmes de séchage déshydratant absorbent la vapeur d’eau du flux d’air et peuvent produire un air avec un point de rosée à -40 °C (-40 °F) et plus sec au besoin.

Comment mesurer avec fiabilité le point de rosée ?

  1. Il faut sélectionner un instrument ayant la bonne plage de mesure.
  2. Il faut connaître et comprendre les caractéristiques liées à la pression de vue par l’instrument : les instruments de Vaisala conviennent à un usage sous la pression d’un process donné, mais d’autres sur le marché non. Ils peuvent être installés pour la mesure de l’air comprimé après l’expansion de celui-ci à la pression atmosphérique, mais alors la valeur du point de rosée obtenue doit être rectifiée si le point de rosée sous pression est le paramètre de la mesure souhaité.
  3. L’installation du capteur doit être correcte. Suivez les instructions du fabricant. Ne posez pas de capteurs de point de rosée à l’extrémité de dérivations ou d’autres tronçons de tuyauterie en cul-de-sac où l’air ne circule pas.

Plus d’informations sur l’air comprimé ou découvrez les instruments de point de rosée de Vaisala plus bas.

Ajouter un nouveau commentaire