blog

Présentation de viewLinc de Vaisala

Utilisez viewLinc avec Modbus et bénéficiez d'une collecte et d'un stockage des données extrêmement précis.
Joni Partanen
Joni Partanen
Directeur produit
Published: Dec 1, 2021
Fabrication industrielle et processus
Mesures industrielles
Sciences de la vie

Dans le troisième et dernier article de blog de cette série sur Modbus, penchons-nous sur viewLinc de Vaisala, véritable système de surveillance numérique qui convient parfaitement à Modbus en raison de la capacité du protocole de communication à transmettre les données de façon numérique. Parce que la conversion analogique-numérique ne survient qu'au point de mesure, associer viewLinc à Modbus offre une très grande précision en matière de collecte et de stockage des données.

Applications traditionnelles de viewLinc
Le système de surveillance continue viewLinc de Vaisala est souvent utilisé dans des environnements réglementés, par exemple avec des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux. Respecter l'exigence réglementaire afin d'utiliser un système redondant distinct dans le cadre de la surveillance permet aux utilisateurs de prouver que les processus tels que le stockage des médicaments ont été exécutés conformément aux spécifications. Contrairement aux plateformes de contrôle logique programmable (PLC), viewLinc n'est pas un système de contrôle ; il est utilisé pour surveiller la collecte et le stockage des données, envoyer des alarmes en cas de valeurs mesurées en dehors des spécifications et offrir de solides données historiques pour prouver que les valeurs de processus ont été préservées dans les limites requises.

Dans ces types d'environnements réglementés, viewLinc est généralement utilisé pour surveiller la température et l'humidité dans les zones de fabrication et de stockage, où les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) sont généralement utilisés comme systèmes de contrôle. Ces systèmes ne disposant pas de suffisamment de capteurs pour fournir les informations détaillées requises pour la surveillance, viewLinc remplit ce rôle. Système intégralement numérique, viewLinc ne traite aucune donnée analogique et toute conversion analogique-numérique est effectuée par les capteurs au niveau, ou à proximité, du point de mesure, à partir duquel les données numériques peuvent être transmises et traitées avec précision. La communication numérique étant devenue la norme pour les systèmes de surveillance dans les environnements des sciences de la vie, les longs câbles analogiques et les nombreux réseaux de thermocouples sont quasiment révolus.

Image
Drug storage


Utiliser viewLinc pour les applications non numériques
Même si les données numériques sont généralement préférables dans des environnements ultra-réglementés, viewLinc dispose également d'un enregistreur de données universel qui accepte les entrées analogiques, permettant aux installations d'utiliser les instruments hérités spécialisés ou les équipements plus anciens qui ne génèrent que des valeurs analogiques pour les paramètres qui ne sont autrement pas proposés par les enregistreurs de données de Vaisala. Cette capacité à accepter quasiment toute mesure est également bénéfique lorsque les paramètres mesurés réduisent les risques d'erreur associés aux étalonnages de boucle ou à l'étalonnage sur le terrain. Un bon exemple de cela dans viewLinc n'est autre que les mesures de pression différentielle, qui sont souvent utilisées dans les salles blanches ; la haute pression est utilisée dans ces zones pour garantir un flux d'air constant dans les parties les plus sales de l'installation, gardant la zone propre en empêchant les particules de s'écouler en amont. 

Les mesures de pression différentielle sont prises dans un panneau à proximité de l'enregistreur de données, ce qui permet les fils courts qui réduisent l'impact du câblage sur le signal analogique et minimisent ainsi les erreurs. Intégrer des équipements d'étalonnage stables et fiables sur le terrain pour la pression différentielle est un jeu d'enfant, et c'est l'exception plutôt que la règle dans ce sens. Pour les mesures en salle blanche où il n'est pas pratique d'effectuer un étalonnage de boucle en raison de fils plus longs ou de problèmes avec votre standard de référence d'étalonnage, ou lorsque le signal de l'appareil est trop compliqué pour un signal analogique, le numérique s'avère plus utile. Les compteurs de particules, essentiels pour déterminer la propreté de la pièce, en sont un exemple.

Connexion de viewLinc à Modbus
Les compteurs de particules fournissent des données de processus complexes qui ne peuvent pas être facilement transmises avec un signal analogique et sont donc bien mieux adaptées à un signal numérique. Ces données numériques sont prêtes à voyager, il n'est donc pas nécessaire de les convertir en analogique et inversement ; elles ont seulement besoin d'un chemin numérique direct vers le système viewLinc, et celui que nous utilisons est Modbus. Pour faciliter la conversion d'un appareil Modbus en viewLinc, nous avons créé une bibliothèque de modèles au sein du système ; par exemple, des appareils complexes tels que des compteurs de particules peuvent être ajoutés en sélectionnant simplement le bon modèle. Il est également possible de créer et d'enregistrer de nouveaux modèles, que vous pourrez ensuite utiliser encore et encore.

Parce que la communication numérique reste précise sur de longues distances, elle diminue le nombre d'étalonnages nécessaires, augmente la précision de l'étalonnage et vous permet d'envoyer simplement l'enregistreur de données à un laboratoire d'étalonnage et de le remplacer par une unité pré-étalonnée pour votre processus spécifique. Le système viewLinc a une capacité de capteur analogique, mais cela n'est utile que dans les cas où il n'y a pas d'autre option. Pour cette raison, viewLinc utilise le protocole de communication Modbus dans la mesure du possible.

En savoir plus sur viewLinc ou nous contacter.
 

Ajouter un nouveau commentaire