blog

Qu'est-ce qui cause les dérives des capteurs d'humidité relative ?

Quels facteurs peuvent provoquer les dérives des capteurs d'humidité relative ?
Directeur produit senior
Lars Stormbom
Directeur produit senior
Published: Jan 16, 2019
Bâtiments et qualité de l'air intérieur
Mesures industrielles
Innovations et inspirations

Tous les gaz de l'environnement interagissent avec un capteur d'humidité et peuvent causer une dérive. L'eau doit pouvoir entrer et sortir du capteur, ce qui signifie que les autres gaz peuvent faire la même chose. En général, toute odeur forte est un signe avertisseur d'une évaporation. Les produits nettoyants sont la cause la plus fréquente, surtout la cire à plancher ; les alcools utilisés pour l'essuyage des surfaces peuvent également causer une dérive. 

Dans les bâtiments neufs, de nombreuses substances sont libérées ou s'évaporent. Cela va des matériaux neufs utilisés dans les structures du bâtiment aux fixations et aménagements comme le mobilier. Les matériaux contenus dans les zones de stockage constituent un risque supplémentaire de dérive des capteurs. En effet, si la quantité de gaz évaporé d'un paquet peut être infime, cette valeur prend une tout autre dimension si l'on considère le total de tous les paquets stockés sur le même site ; même le matériel d'emballage peut être une source de contamination par le biais des gaz libérés. Alors que la poussière peut être un réel problème pour certains capteurs d'humidité, les capteurs Vaisala HUMICAP® sont plus ou moins résistants, l'électrode du haut empêchant les infiltrations de poussière.

Comment se présente la dérive d'un capteur d'humidité ?

Quant les capteurs d'humidité sont exposés aux produits chimiques, contenus par ex. dans la cire à plancher, l'effet principal se présente généralement sous forme d'une baisse de la sensibilité. Les produits chimiques s'infiltrent dans les espaces du polymère qui normalement, devraient être accessibles à l'eau. Par conséquent, l'aptitude du film polymère à amplifier le nombre de molécules d'eau diminue, entraînant une diminution des résultats en cas d'humidité élevée. Par ailleurs, la valeur mesurée dans des conditions sèches risque d'être différente ; cet effet est généralement peu prononcé sur les capteurs Vaisala HUMICAP®. La figure 1 ci-dessous illustre un exemple typique de dérive qui montre clairement que la conséquence principale est une baisse de sensibilité. 


Figure 1 Conséquence de l'exposition chimique sur les résultats du capteur d'humidité 

Si vous soupçonnez une dérive chimique, il ne suffit pas de vérifier un seul taux d'humidité, l'effet pouvant être négligeable à ce taux d'humidité précis – par ex. à 30 % d'HR comme indiqué dans la figure 1.

La corrosion est un tout autre mode de dérangement. Elle est relativement rare dans les environnements de bureau habituels mais peut constituer un véritable problème, par exemple à proximité des piscines. Beaucoup plus grave que les résultats erronés, la corrosion peut causer une panne totale.

Que faire en cas de dérive ?

Si vous avez des doutes quant à l'exposition chimique à laquelle vos capteurs d'humidité sont confrontés ainsi que sur les conséquences pour vos mesures, contactez nos experts - nous sommes là pour vous aider. La dernière génération de capteurs Vaisala HUMICAP® a une meilleure résistance à la contamination chimique que les générations antérieures. Si la situation n'est pas claire et si la mesure en question a une importance cruciale pour votre processus, nous recommandons d'utiliser un capteur pourvu d'une fonctionnalité de purge chimique qui réchauffe régulièrement la puce du capteur d'humidité pour éliminer toute contamination.

Au bout du compte, quels que soient la valeur à mesurer et le type d'instrument utilisé, une maintenance adéquate et un étalonnage régulier sont essentiels. En savoir plus sur nos services d'étalonnage.

Ajouter un nouveau commentaire