Cartographie

Vaisala offre des solutions complètes de cartographie afin de vous permettre de vous conformer aux Bonnes Pratiques de Distribution (BPD) telles que les réglementations BPD UE (2013/C 343/01) et USP 36 chapitre <1079> et <1083> à venir. Les cartographies - nécessaires dans les zones où des produits médicaux expérimentaux et à usage humain sont stockés - sont donc réalisées par les fabricants de médicaments, les dépositaires pharmaceutiques, les distributeurs grossistes et autres acteurs de la chaîne d'approvisionnement GxP. Affichez un échantillon du protocole IQOQ de Vaisala (PDF).

Les offres de Vaisala en matière de cartographie comprennent :

  • Kit de cartographie : Enregistreurs de données de Vaisala, logiciel vLog pour collecter les données de mesure et protocole IQ/OQ vLog pour valider le logiciel conformément à la norme 21 CFR Partie 11 et Annexe 11
  • Services de cartographie sur site afin de déterminer les dynamiques de température et d'humidité relative des réfrigérateurs, congélateurs, chambres froides, entrepôts, zones de stockage, centres de distribution, incubateurs ou chambres de stabilité. (Service disponible en Europe, au Japon et en Chine.)
  • Points d'étalonnage personnalisé en option pour la meilleure précision de l'industrie

Exigences renforcées en matière de cartographie, attentes réglementaires rehaussées

Les bonnes pratiques de distribution ont observé un accent plus important mis sur la réglementation ces dernières années. Ce phénomène a été initié en grande partie par l'agence de réglementation canadienne Health Canada (GUI-0069, 2011), qui fut le premier organisme de réglementation à évoquer la cartographie des températures. De nombreux organismes de réglementation à travers le monde ont bientôt rejoint le mouvement, dont :

  • CDSCO (Central Drugs Standard Control Organization, organisme de contrôle des médicaments), Inde
  • CFDA (China Food and Drug Administration, agence chinoise des produits alimentaires et médicaments), Chine
  • EMA (European Medicines Agency, Agence européenne des médicaments), Europe

Depuis lors, chacune de ces organisations a publié des directives et documents nouveaux ou mis à jour. Les États-Unis ont ensuite actualisé la réglementation USP chapitre <1079> relative aux « Good Distribution Practices for Drug Products » (Bonnes pratiques de distribution des médicaments). Peu après, plusieurs guides ont été publiés afin de fournir des instructions spécifiques. La publication de la gestion de la chaîne du froid émise par l'International Society for Pharmaceutical Engineering (Société internationale d'ingénierie pharmaceutique) donne par exemple des conseils sur le positionnement des capteurs lors des cartographies en température. Le rapport technique n°58 de la Parenteral Drug Association (Association des médicaments administrés par voie parentérale) évoque la manière d'évaluer le risque conformément aux BPD. En outre, le PIC/S - Pharmaceutical Inspection Convention and Pharmaceutical Inspection Co-operation Schemes - (ou schéma de coopération dans le domaine de l'inspection pharmaceutique) a publié son propre guide des BPD, trés proche des EU GDP. Il s'agissait d'une étape importante en vue de la standardisation mondiale, dans la mesure où le PIC/S compte à ce jour plus de 40 pays participants.

Les changements de l'industrie en matière de chaîne d'approvisionnement à température dirigée entraînent la nécessité de mettre en place des directives

Les activités de distribution évoluent et les chaînes de distribution prennent une dimension de plus en plus internationale. Cette situation a cependant généré un risque accru des écarts de températures. De ce fait, une cartographie bien exécutée représente la méthode idéale pour évaluer et compenser le risque d'écarts. Mais en quoi consiste une cartographie bien exécutée ? Tout d'abord, les études doivent toujours être réalisées avant que les médicaments réglementés ne soient introduits dans une aire de stockage à froid, un entrepôt, une salle ou une chambre à température contrôlée. Les cartographies doivent être effectuées dans des conditions représentatives. Dans la pratique, cela implique que des études cartographiques saisonnières soient menées en hiver et en été. De plus, les cartographies doivent être entreprises en condition de chambre vide et chargée. Une fois les qualifications terminées dans une aire de stockage ou une chambre, des capteurs de surveillance sont positionnés dans les emplacements où les fluctuations de température les plus importantes ont été constatées. Ils sont souvent nommés points chauds et points froids.

Les principes de validation induisent des qualifications fondées sur les objectifs

Les finalités ultimes de la cartographie peuvent être résumées de la manière suivante :

  • démontrer l'uniformité de la température (et de l'humidité si nécessaire).
  • identifier les zones de stockage inadaptées.
  • déterminer les points de surveillance représentatifs

Il est important de se souvenir que les études de cartographie ne sont pas limitées à des lieux fixes. Dans le cas des véhicules à température contrôlée de la chaîne de distribution, la cartographie initiale des températures est réalisée selon les fondamentaux mentionnés ci-dessus : en conditions représentatives, en charge et à vide, avec des zones exclues de l'espace de stockage ou sous surveillance continue en fonction des résultats de l'étude.

Pour plus d'informations sur les solutions de cartographie de Vaisala, veuillez consulter notre documentation ou contacter votre centre de service local.

Ressources

  • EU GDP (2013/C 343/01) Lignes directrices du 5 novembre 2013 sur les bonnes pratiques de distribution des médicaments à usage humain
  • USP 36 – Chapitre <1179> Bonnes pratiques de stockage et de distribution des médicaments
  • USP 36 – Chapitre <1083> Bonnes pratiques de distribution (mise à jour à venir)
  • 21 CRF Part 11 Enregistrements électroniques/signatures électroniques
  • norme européenne sur les BPF Annexe 11 Systèmes informatisés
  • GUI- 0069 Lignes directrices relatives au contrôle de la température des médicaments pendant le stockage et le transport, 2011.
  • CDSCO Lignes directrices relatives aux bonnes pratiques de distribution des produits biologiques, 2012.
  • CFDA Les bonnes pratiques d'approvisionnement des produits pharmaceutiques, GSP (Chine) Arrêté N°90 du Ministère de la Santé de la République populaire de Chine, 2013.
  • Guide ISPE des bonnes pratiques - Gestion de la chaîne du froid, 2011.
  • PDA : Rapport technique 58 – Risk Management for Temperature Controlled Distribution (Gestion du risque pour une distribution à température contrôlée), 2012.
  • Guide PIC/S des bonnes pratiques de distribution des médicaments, 2014.

Lectures complémentaires

  • Norme française, AFNOR NFx15-140
  • Norme australienne AS2853-1986
  • Norme allemande DIN 12880.
  • Cartographie des températures dans les zones de stockage, supplément technique de la série de rapports techniques de l'OMS, N ° 961, 2011, Annexe 9 : Modèle de stockage et de transport des produits pharmaceutiques sensibles à la température et à durée de conservation limitée, janvier 2014.
  • Qualification des zones de stockage à température contrôlée, supplément technique de la série de rapports techniques de l'OMS, N °961, 2011, Annexe 9 : Modèle de stockage et de transport des produits pharmaceutiques sensibles à la température et à durée de conservation limitée, janvier 2014.

Histoires associées

Articles sur les normes et réglementations GxP

Visitez notre référentiel d'articles, de livres blancs, de notes d'application, de catalogues numériques, etc.