blog

Vidéo Questions et réponses - Capteurs d'humidité dans les applications VH2O2

Capteur de peroxyde d'hydrogène vaporisé
Sciences de la vie
Dans cette vidéo, nous répondons aux questions qui ont été posées lors de notre webinaire « Capteurs d'humidité dans les applications VH2O2 : Choisir le bon capteur. »
Merci à tous ceux qui ont assisté à notre webinaire et nous ont envoyé ces questions auxquelles nous n'avions pas assez de temps pour répondre lors du webinaire.
Pour résumer brièvement les recommandations du webinaire, faisons défiler rapidement les 7:30 minutes pendant lesquelles Joni explique comment choisir le bon capteur pour une application donnée.
 
Le webinaire peut être visualisé à la demande. Veuillez trouver la transcription des questions et réponses dans la vidéo ci-dessous.
N'hésitez pas à poser vos questions ou à saisir vos commentaires dans les champs ci-dessous. Nous vous répondrons par e-mail.
 
 
Joni : Comme nous l'avons vu dans le webinaire, nous pouvons utiliser les produits de mesure de l'humidité dans un environnement contenant du peroxyde d'hydrogène vaporisé, comme ce HMD62 qui sert à mesurer l'humidité et la température par exemple, ou le HMP7. Mais si nous voulons vraiment contrôler un processus et mesurer la saturation relative et les valeurs en ppm du peroxyde d'hydrogène, nous devons utiliser la sonde HPP270. Ici, je l'ai connectée au transmetteur Indigo201.
 
Sanna : Merci Joni. Passons aux questions. Première question : Comment le capteur PEROXCAP® (de la série de sondes de HPP270) est-il étalonné ?
 
Les sondes HPP271 et HPP272 sont fournies avec un certificat qui atteste les étalonnages de la saturation relative, de l'humidité relative, du peroxyde d'hydrogène vaporisé, de la température et des sorties analogiques. Ici [aux centres d'étalonnage Vaisala] nous avons une station d'étalonnage de l'humidité ainsi qu'une station d'étalonnage du peroxyde d'hydrogène vaporisé. Ces deux valeurs sont traçables en unités SI (Système international d’unités).
 
Joni : La question suivante était : Quelle est la fréquence d'étalonnage recommandée pour ces instruments ?
 
Sanna : C'est une excellente question. En général, l'intervalle est d'un an. Mais bien sûr, [l'intervalle d'étalonnage] dépend de l'utilisation du capteur. Plus le capteur est exposé à la vapeur de peroxyde d'hydrogène, plus la sonde devrait être étalonnée fréquemment.
 
Joni : La troisième question était : Puis-je utiliser un étalon salin pour étalonner ces instruments ?

Oui, et j'ai ici un étalon d'humidité HMK15 Vaisala qui peut servir à étalonner cette sonde HPP272 et ces autres produits de mesure de l'humidité. Pour cela, vous avez besoin d'un câble USB, d'un ordinateur portable et du logiciel pour PC Insight qui peut être téléchargé gratuitement depuis notre site Internet.
 
Sanna : Donc, comme a dit Joni, c'est un bon moyen pour réaliser l'étalonnage sur site des capteurs d'humidité et de peroxyde d'hydrogène vaporisé. Mais bien sûr, vous pouvez également retourner votre sonde à Vaisala qui se chargera de l'étalonnage.
 
Joni : Il y avait une autre question : Combien de capteurs me faut-il pour mon isolateur, surtout si c'est un grand isolateur ? Il faut commencer par prendre en compte les différences de température dans l'application. Si vous avez une température homogène et une bonne circulation d'air dans l'application, il suffit d'une sonde.
 
Mais si vous avez des différences de température, vous devez connaître la température la plus basse si vous voulez éviter la condensation. Vous avez besoin d'un capteur de température au point froid.  Dans le webinaire, nous avons également abordé ce mélange de températures du point de rosée, un paramètre très intéressant dans ce type d'application. Car si le mélange de températures du point de rosée est proche de la température de l'application la plus basse, il risque de se former de la condensation.
 
Sanna : Ok. Question suivante : Est-ce que le H2O2 catalysé a une influence sur la mesure de l'humidité ? Oui. Donc, si vous avez un capteur à couche catalytique HUMICAP® et que le peroxyde d'hydrogène vaporisé est catalysé en vapeur d'eau et en oxygène, le capteur détecte une quantité d'humidité supplémentaire. Cette valeur est prise en compte par l'algorithme de mesure HPP271 et HPP272. 
 
Joni : Une autre question portait sur les différentes méthodes de fabrication du peroxyde d'hydrogène vaporisé. Quelqu'un a demandé : Est-ce que le capteur Vaisala convient à différentes technologies de génération de la vapeur, comme la nébulisation. La réponse est oui. La série de sondes HPP270 qui mesure le peroxyde d'hydrogène vaporisé fonctionne indépendamment de la méthode utilisée pour produire de la vapeur de peroxyde d'hydrogène.
 
Sanna : OK. Ici, j'ai une question sur le fonctionnement des capteurs HUMICAP® et PEROXCAP® dans un environnement particulièrement humide. Chez Vaisala, nous soumettons nos capteurs à de nombreux tests. Le capteur PEROXCAP® est conçu pour fonctionner dans les environnements à haute concentration d'humidité, même là où les murs sont couverts de condensation. Joni nous explique cette technologie plus en détail…
 
Joni : Oui, le PEROXCAP® est conçu pour les environnements sujets à la condensation. Le capteur est réchauffé. Donc, même dans un environnement à forte condensation, les sondes HPP270 sont capables de mesurer les niveaux d'humidité et le peroxyde d'hydrogène vaporisé.
 
Sanna : Même chose pour la technologie HMP7. Elle recourt à une sonde chauffée pour mesurer l'humidité. Si vous avez d'autres questions sur les méthodes de test que nous utilisons pour nos capteurs, n'hésitez pas à nous contacter.
 
Nous avons répondu à toutes les question que nous avons reçues. Avant de terminer, nous aimerions passer en revue les différents capteurs traités et vous expliquer comment choisir le capteur qui convient le mieux à l'environnement de votre application.
 
Joni : La première question qu'il faut se poser est la suivante : Est-ce que mon application contient de la vapeur de peroxyde d'hydrogène ? Si la réponse est non, vous pouvez choisir n'importe quel capteur d'humidité Vaisala. Mais si la réponse est oui, votre application contient du peroxyde d'hydrogène, vous devriez choisir une sonde de la série HPP270.
 
Ensuite, vous devriez vous demander : Est-ce que je veux contrôler le processus de décontamination ? Et si la réponse est non, vous devez décider si cette exposition au peroxyde d'hydrogène est régulière ou si la concentration est très basse, inférieure à 400 ppm ? Si la réponse est non, nous recommandons les capteurs HUMICAP® qui sont pourvus d'une couche catalytique. Mais si la réponse est oui, vous devriez opter pour la série HUMICAP avec couche catalytique et fonction de purge chimique. 
 
Mais retournons à la question sur le contrôle du processus de bio-décontamination... Si la réponse est oui, vous voulez contrôler le processus, alors la question qui se pose est : Y a-t-il une incertitude due aux différences de température ?
Si la réponse est non, votre application a une température très stable. Nous recommandons alors le capteur HPP272. Mais s'il existe une haute variation de la température, vous avez besoin de mesures supplémentaires de ce paramètre et devez contrôler les  différents points de rosée qui sont également mesurés au moyen du HPP272.
 
Merci Joni. Et merci de votre intérêt.

Vous pouvez visualiser la totalité du webinaire quand vous le voulez. 
Si vous avez d'autres questions sur la technologie Vaisala concernant la mesure du peroxyde d'hydrogène vaporisé, n'hésitez pas à nous contacter.
 

Nouveau webinaire sur le peroxyde d'hydrogène vaporisé Calculs & Formules

Dans ce webinaire, nous abordons les méthodes utilisées pour calculer différentes variables d'humidité et de peroxyde d'hydrogène vaporisé, comme la saturation relative, le ppm (parties par million) et les différentes températures du points de rosée. Une meilleure compréhension de ces variables peut vous aider à mettre ces connaissances en pratique, comme calculer les concentrations de VH2O2 dans différents types de processus de bio-décontamination.

En savoir plus
 

Ajouter un nouveau commentaire